Lâchez la pression du maillot de bain !

« La pression ? Quelle pression ? Franchement je ne vois pas de quoi vous voulez parler ! Par contre, si vous avez un maillot de bain qui me fasse un ventre plat, une poitrine de rêve, des jambes qui n’en finissent plus et un joli cul, ce serait top ! Ah oui j’allais oublier : rajoutez-moi aussi des cheveux sublimes quand je sors de l’eau et le sourire à tomber par terre qui va avec et je vous le prends tout-de-suite ! »

Bien sûr, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existées n’est que pur hasard…

Regardons ça de plus près en 3 points :

  • Quels sont donc les enjeux à propos du maillot de bain ?
  • Comment la pression sociale vient challenger notre estime de soi ?
  • Concrètement, on fait comment pour évacuer et relâcher la pression ?

Lâchez la pression du maillot de bain : de quoi parle-t-on ?

Il prend peu de place, est une des plus petites pièces de notre garde-robe et occupe pourtant parfois toutes nos pensées du moment.

Mais quel est donc ce pouvoir que nous donnons à ce petit bout de tissu plus ou moins élastique, plus ou moins coloré, plus ou moins échancré ?

Certes, la sélection d’un maillot de bain répond à un tas de critères précis :

  • Critère technique = vous lui serez probablement reconnaissante de ne pas se défiler sous la pression des vagues ou d’un plongeon bien senti quand l’eau s’infiltre par exemple !
  • Critère budgétaire = allez-vous choisir LE maillot de bain de l’été ou allez-vous craquer sur un énième maillot de bain cette année pour venir agrandir votre panoplie ?
  • Critère esthétique = quelle forme, quelle matière, quelle couleur pour votre maillot de bain ? Plus précis encore, quel maillot de bain pour votre morphologie : triangle, bandeau, push-up, gainant, bikini, trikini, 1 pièce, 2 pièces, bustier, à volants etc. ? Bref, quel maillot de bain pour être certaine de mettre en valeur votre silhouette ?

Le choix d’un maillot de bain peut devenir un vrai casse-tête en soi…

Et si cette histoire venait nous chatouiller sur le thème de l’image de soi ? De soi à soi ou du regard des autres ? De l’estime de soi ou de la pression sociale ?

Lâchez la pression du maillot de bain ou de la pression sociale ?

Et si la sélection de votre maillot de bain était un bel exercice de lâcher prise ?

Et si l’estime de soi était une clé pour lacher prise par rapport à la pression sociale ?

Tentons une analogie :

Tandis que vous nagez à la mer, entre l’eau et votre corps il y a le maillot de bain.

Ainsi, entre ce que vous êtes profondément, dans la richesse de toutes les facettes de votre personnalité, et la pression sociale, il y a aussi le tissu du regard que vous portez sur vous…

Avez-vous remarqué comment quelque chose se tend dans votre corps à chaque fois que vous commencez à douter de vous ? Avez-vous déjà constaté votre capacité à laisser la machine s’emballer en 2/2 pour plonger dans le grand vide du manque de confiance en vous qui vous met la pression et vous plombe moralement et physiquement (boule au ventre, migraine, mal de dos etc.) ?

C’est là que les neurosciences volent à notre secours !

La bonne nouvelle, c’est que les tensions physiques sont un message que vous envoie votre corps.

Chaque sensation d’inconfort est là pour vous alerter que quelque chose ne va pas.

En clair, il vous suffit de les écouter pour recueillir les messages de celui qui s’offre à vous comme une puissante Boussole d’Intelligence Corporelle (B.I.C.*)
* J’en parle en détail dans les accompagnements en ligne Premium #Lachezlapression123 & #Happymouv Girl Power que je propose.

Plus fort encore, grâce aux neurosciences nous avons la preuve aujourd’hui que notre corps connait la réponse ½ seconde avant notre tête.

Voilà une inversion de paradigme juste géniale !

Notre corps devient alors un super allié pour toutes celles qui se donnent la peine de l’écouter.

Pour aller plus loin, à réception d’une sensation-message nous avons toujours la liberté de choisir entre l’ignorer, la laissant alors active, elle va venir se stocker – ou l’accueillir, l’écouter et décoder l’info qu’elle nous délivre d’utile et s’en libérer.

Dans un monde idéal on serait toujours à notre écoute. Dans la vraie vie, le rythme effréné du quotidien nous ramène à accumuler tension après tension jusqu’à nous retrouver coincée du cou, des épaules, du genou ou du dos par exemple…

Comment réussir à relâcher la pression pour vous libérer de ces tensions physiques ?

Il existe mille et un petits réflexes quotidiens à développer pour retrouver cette énergie de confiance et d’estime de vous qui rayonne en vous.

Le simple réflexe quotidien de faire de courtes pauses qui font du bien pour bouger, marcher un peu, se détendre, s’étirer etc. peut déjà faire une grande différence.

L’idée clé : mieux vaut un petit pas chaque jour plutôt que d’attendre avec le risque élevé de laisser trop de tensions s’accumuler.

En la matière, mieux vaut prévenir que guérir.

Posez-vous la question : si vous aviez le moyen de savoir que votre cheville va lâcher, vous préféreriez vous arrêter à temps ou porter une attelle et marcher avec des béquilles pendant des semaines ? Sans parler des galères pour se déplacer sans conduire et les séquelles qui ne manqueront pas d’arriver, pour celles qui seront tentées de remettre leur pied par terre trop tôt.

Votre corps est là à chaque instant qui vous porte et vous guide. Il vous indique où vous en êtes et comment vous allez.

Donnez-vous la chance de l’écouter 10mn/jour.

Prenez rendez-vous avec lui pour prendre le temps d’évacuer, de lâcher la pression pour relâcher l’énergie qui était bloquée et vous offrir de la libérer pour qu’elle circule de nouveau.

Sans attente, sans geste précis que d’être à l’écoute de ce qui vous fait du bien, de ce qui bouge librement en vous, en soutien de ces parties de votre corps qui en ont le plus besoin et gagneront à être remises en mouvement.

Planifiez votre agenda au bon créneau pour ça.

Perso, j’aime la fin de matinée pour débrayer de 12h à 12h15.

L’été est une période idéale pour engranger un maximum de ressources comme je vous le partage dans l’article « lâchez la pression de l’été », aussi je vous souhaite un très très bel été profondément ressourçant 🙂

A bientôt de vous rencontrer ou vous retrouver dans le mouvement de la vie,
pour fêter ensemble de vous voir rayonner d’équilibre de vie tête cœur corps !

Marie-Hélène
PS : pour découvrir plus la méthode happymouv®, c’est ici !